Jean Auel

  •  
  • 331
  • 1
  • 3
  • French 
May 19, 2017 19:32
Jean Auel est américaine et elle a écrit le livre “Le Clan de l’Ours des Cavernes” il y a à peu près quarante ans. Ce livre est vraiment très intéressant et original. Je respecte et salue Auel de l’avoir écrit.

L’histoire commence avec une bande de Homo Sapiens. Chez eux il y a une petite fillette de cinq ans, qui est notre héroïne, Ayla. Elle est en train de se baigner dans un lac quand il y a un tremblement de terre qui tue toute la tribu, sauf elle. Elle ne sait que faire, et elle erre sans but pour quelques jours. Un lion des cavernes l’attaque et la blesse, mais miraculeusement elle survit. Elle continue à erre, elle est mourant de faim et elle hallucine. Elle effondre. Les vautours circulent au-dessus d’elle.

Heureusement, à ce point, une bande de Néandertaliens la trouvent et l’adoptent.

Les Néandertaliens ne sont pas comme nous les Homo Sapiens. Ils sont beaucoup moins grands, mais plus costaud que nous. Ils ont une “mémoire héréditaire” de tous qu’il faut savoir, comme pour exemple tous les plants comestibles et guérisants. Ils pensent moins librement que les Homos Sapiens, et sont moins innovants.

Les relations sexuelles chez les Néandertaliens sont un peu bizarres. Chaque homme a le droit de demander sex avec une femme quand il veut.

Ayla essaye de vivre avec eux et s’intégrer, mais c’est difficile parce qu’elle est si differente. Il y a toujours des problèmes.

Elle est grande et mince et dans leurs yeux très moche.

Il y a un Néandertalien (Broud) qui n’aime pas Ayla. Elle l’agace vachement. Il prend l’habitude de la violer chaque jour pour la torturer. Après quelques semaines Ayla comprend que si elle lutte et résiste, ça plait Broud encore plus. Elle prend le viol passivement comme un cadavre, et ça signifie que Broud ne peut plus bonder (avec elle) et il doit arrêter.

Ayla tombe enceinte et le resultat est un “bébé déformé”, mais en fait il est simplement un hybride de Homo Sapiens et Néandertalien.

Les femmes n’ont pas le droit de faire la chasse ou à utiliser les armes. En fait il y a un tabou qui est très strict sur ça. Ayla est libre penseuse et elle casse le tabou en practicant avec une fronde en secret. Au début c’est difficile, mais elle ne quitte pas la tâche, et après quelques temps elle devient très habile avec le fronde.

Un jour, une bête, peut-être un loup ou un puma ou quelque chose comme ça, je ne me souviens pas exactement, attaque un groupe d’enfants. Ayla le tue avec sa fronde. Les Néandertaliens sont reconnaisants qu’elle a sauvé les enfants, mais maintenant tout le monde sait qu’elle a cassé le tabou que les femmes ne doivent porter les armes. Ils la banissent, et Ayla doit survivre toute seule.