Tremblement de terre -- quatrième partie. 2011.3.16

  •  
  • 273
  • 0
  • 1
  • French 
Mar 16, 2011 23:24
Mercredi le 16 mars, 2011

La situation dans la préfecture de Fukushima commence à se stablilser -- au moins que c'est mon impression. Hier il y avait tout à coup une relache de radiation qui était très effrayant. Pourtant, au dehors de la zone d'évacuation (environ 30km) il n'y avait pas de danger. Même que l'on a mesuré les niveaux de radiation elévée à Tokyo -- ils étaient tellement bas qu'il n'y a pas de raison de s'inquiéter. Quelques embassades ont recommendé que leurs citoyens départent du pays, mais c'est une réaction exagerée. Il y a des longues queues aux stations services et dans les supermarchés, mais à part cela, la vie continuent normalement dans la métropole et dans toutes les villes japonaises pas affectées du tremblement de terre et du raz de marée.

Quant à la centrale nucléaire, il y a encore des problèmes serieux dont les conséquences sont inconnues. Mais je pense que le pire ait passé et que la situation soit en train de se controler. Les ouviers continue à refroidir la matière radioactive. Même si la situation ne se sera pas complètement maitrisé, le probème restera local -- ce n'est pas "un autre Chernobyl." Néanmois je mentirais si je disais que je ne suis pas toujours anxieux. Il faut attendre quelques jours avant que l'on conaisse meiux l'étendue de la crise et comment s'en occuper. Tout le monde continue à retirer la souffle.

Cependant la tragédie dans l'est du Japan (la région Tohoku) continue. Plus de 12 000 personnes sont mort ou manquant. On envoie beaucoup de nourriture, d'eau et de médicaments dans la région. La companie d'électricité essaye de rétablir une grille d'électricité. Pour aider cet effort le gouvernement a organisé des pannes d'électricite à Tokyo et aux autres villes dans le sud-est et dans le nord-ouest. Pourtant . . . pas toutes les pannes se sont arrivés. Mon pote G_____ dans la préfecture d'Ibaraki m'a dit hier soir qu'il y a censé d'être une panne d'électricité ce jour, mais il n'y en a eu aucune. Évidemment la société d'électricité et le gouvernement n'a pas pensé que ces soient nécessaires. On prévoit que l'électricité reiviennent à la région de Tohoku cette semaine et la semaine prochaine. Mon beau-père qui est pompier est revenu de Tohoku avec son équipe d'urgence. Peut-être qu'il ira à nouveau après deux jours de congé.

Ma mère m'a appelé ce matin. Selon les nouvelles au Canada la situation est le pire. Elle se demandait s'il faut que nous aillions évacuer. J'ai répondu que non. Elle m'a demandé si le niveau de radiation était élevé. J'ai répondu que non. Elle m'a demandé s'il y avait assez de nourriture dans les magasins. Y aura-t-il des émeutes de pain ? J'ai répondu encore que non. En fait, dit ai-je, nous nous engraissons. Je ne devrais pas faire des blagues, mais il ne faut pas croire les journaux étrangers. En ce qui concerne le Japon, on se trompe toujours !