Tremblement de terre -- troisième partie. 2011.3.14

  •  
  • 371
  • 0
  • 1
  • French 
Mar 15, 2011 00:01
Lundi le 14 mars, 2011

Les problèmes continuent à la centrale nucléaire dans le préfecture de Fukushima. Mais personne ne en sait toujours l'ampleur où s'il y a des exaggérations. Chaque fois que le ministère ou n'importe quelle autorité suggère à la télévision que tout va mieux, il y a une nouvelle explosion à la centrale nucléaire !

Le nombre de victimes passe au dessus de la barre de 4000. On pense que le vrai nombre passera de la barre de 10.000. Les images à la télé sont comme telles dans une zone de combat. Après dix ou quinze minutes il faut éteindre la télé !

Dans notre ville on rationne de l'essence et du kerosène aux stations services et aux grands magasins. À une station service où j'ai allé, on n'a pu acheté que deux cisternes de 18 litres du kerosène pour la maison que 40 litres de l'essence pour la voiture. Je suis allé à la poste où j'ai payé la taxe d'impôt pour l'année dernière. J'ai acheté deux citernes de kerosène à la station service, une cisterne chez le supermarché B______ (où il y a une ration stricte), et deux cisternes chez le supermarché T______ (où il n'y a pas de limite, mais où la queue était très longue.) Mme K____ était dans la queue à l'arrière de moi. Le frère de son mari qui habite dans le préfecture de Miyagi (le préfecture le pire frappé par la raz de marée) est manquant -- au moins on ne peut pas le contacter.

Mon beau-frère qui est pompier était mobilisé et envoyé dans la region affectée hier. Il reviendra chez nous demain. J'ai reçu un courriel de M_____, une ancienne élève qui habite mainenant en Colombie Britannique au Canada. Son frère est pompier aussi, et il travaille dans la même équipe que mon beau-frère.

La grand-mère de mon élève en 8ème année habite dans le préfecture d'Iwate, qui était mal frappé. Elle est toujours manquante aussi. Tout le monde s'inquiète.
Son frère ainé -- mon ancien élève -- entrera l'université à Tokyo ce mois-ci. Comment s'occupe-t-il des pannes de pouvoir périodique ? Celles-là ont déjà commencé aujourd'hui à Tokyo, à Kanagawa, à Chiba et à bien d'autres villes dans la région. Le gouvernement veut envoyer de l'électricité aux préfectures affectées par la raz de marée, alors il y a des périods sans le pouvoir électrique pendant quelques heurs dans la metropole. On a prédit la pagaille. Maintenant on peut le voir à la télévision.

Il y a quatre jours on s'inquiètait de n'importe quoi. Maintenant on s'inquiète de la pire crise de l'histoire du Japon depuis la fin de la seconde guerre mondiale !