Tremblement de terre -- deuxième partie. 2011.3.13

  •  
  • 610
  • 0
  • 2
  • French 
Mar 13, 2011 23:17
Dimanche le 13 mars, 2011
22h
Les images de la devastation continuent sans cesse à la télévision. Je ne peux plus les voir ! La situation aux réacteurs nucléaires -- sont-elles devenues de mal en pire ? Ou y a-t-il des rumeurs exaggerés ? Personne ne semble de connaître bien. Environ 200 personnes dans la regione était exposées à la radiation radioactive, mais combien ? Et combien plus de radiation s'échappera du réacteur ?

Cependant dans notre ville tout semble trop normale. Le temps était très beau aujourd'hui, comme le printemps. Le matin je me suis promené dans le quartier avec ma fille, puis je me fait coupé les chevuex chez le barbier. L'après-midi nous (ma femme, ma fille et moi) avons fait des courses. La queue à la station service était plus longue que d'habitude, mais à part cela rien n'était étrange. Si l'on n'avait pas l'accèss à une télévision ou à l'ordinateur, on penserait que rien ne s'est passé . . . Le sentiment était très surréel.

Mon beau-frère qui est pompier venait d'aller au préfecture de Miyagi avec une équipe de pompiers qui aidera au secours. Il y restera jusqu'à mardi. Sa fille, qui a 5 ans, est très triste et anxieuse. J'espère qu'il reviendra sain et sauf et non pas traumatisé.

J'ai fait don sur Yahoo Japan pour aider aux vicitmes. Juste maintenant j'ai constaté que le montant des dons a atteint plus que 400.000.000 yen. C'est encourageant. Je suis aussi impressionné de la vitesse et l'energie avec lesquelles toute la population du Japon agit durant cette crise.

Après avoir faire des courses, nous avons changé nos cellulaires au magasin de Softbank. Maintenant on peut y regarder la télévision. Ce serait commode en cas d'urgence où il n'y ait plus d'électricité. Selon les dernières nouvelles la ville de Tokyo et des autres régions de l'est du Japon envoyent de l'électricité aux régiones affectées. Ça signifie qu'il y aura une heure sans pouvaoir dans la métropole désormais jusqu'à la restauration du pouvoir. Mais cela ne nous affectera, parce que notre préfecture n'appartient pas à la même grille électrique.

Mes parents ont appelé à nouveau. J'ai appelé aussi à mon pote G____ qui ne travaillera pas demain. Il ne sait pas le jour lorsqu'il reviendra au travail. Il veut donner son sang, mais j'ai suggeré que la plupart de victimes ont besoin de nourriture, d'eau, d'abri et d'accèss des services essentiels plutôt que de sang. J'ai suggeré que il devrait faire don d'argent à quelque organisation qui aide les gens sur place.