Notre ville natale, Fukushima(8)

  •  
  • 986
  • 5
  • 1
  • French 
Jul 12, 2012 00:21
The version in English

   8

One day I went sightseeing to a famous tourist
attraction by a large lake with my brother’s family,
but there were few visitors due concerns about cesium
contamination, though it used to be crowded in the past with many children on summer vacation. There were
only two salesclerks in front of the souvenirs shop.
They looked dull and uninterested as visitors seldom came there. I stopped and approached one of them.
“Hey, looks like you have few visitors here.”
“Yeah, damn right ! Almost everyone’s keeping away
because of cesium pollution. This is just damage
caused by rumor, isn’t it ?”
“Well, yes, but no, I don’t know whether low levels of
cesium are alright or not. But even a small trace of cesium may cause babies and children to contract cancer in the future.”
Suddenly he just knitted his brows in sullenness and said aloud..
“ No, no, the government said it’s alright !”
I sat on the bench and kept talking to him calmly.
“ You are a nice guy, But you trust the government too much. Don’t blindly trust its information. You should protect your children ! It’s too late to pay attention to your children after cancer’s symptoms come out in their bodies. So many parents avoid visiting Fukushima. They want to protect their children.”


La version en anglais

8


Un jour je suis allé au célèbre site touristique près du grand lac avec la famille de mon frère. Mais il y avait peu de visiteurs par peur du césium alors qu'il était bondé d'enfants dans le passé pendant les vacances d'été. Il n’y avait que deux employés avant le magazin de souvenirs. Il semblait ennuyer car les visiteurs étaaient rare. Je me suis arrêté et approché d’un des leurs.
« Hé ! Il semble que vous avez peu visiteurs ici. »
« Oui, bien sûr ! Presque tout le monde évitent la pollution au césium. C’est dommage causé par le remeur, n’est ce pas ? »
« Ah,oui. Mais je ne sai pas exactement si un trace de césium est sûr. Mais même
une simple trace de césium va sans doute contacter des cancer pour des bébés ou des enfants.»
Tout de suite il s’est mis en colère et a crié.
« Non,non ! Le gouvernement a dit que c’est sûr ! »
Je me suis assis sur le banc et j’ai continué à parler avec lui
tranquillement.
« Vous êtes bon ! Mais vous croyez trop le gouvernement. N’obessez pas ses informtions aveuglément. Vous devez protéger vos enfants. Il est trop tard pour prêter attention à vos enfants après que le symptôme du cancer ait surgi dans leurs corps. Donc, beaucoup de parents évitent d’aller à Fukushima. Ils veulent protéger leurs enfants. »