Fables d’Ésope.

  •  
  • 115
  • 4
  • 3
  • French 
May 24, 2019 18:48
Hier j’ai parlé avec un ami étranger des Fables d’Ésope. Il m’a dit que ces fables ne sont pas très connus dans son pays.
Quand j’étais petit je lisais ces fables souvent, et beaucoup d’eux sont resté dans ma tête pour toujours.
Je raconte quelques-uns pour pratiquer mon français :

1) L’homme avec deux copines
Il était une fois il y avait un homme. Un homme beau, viril et très intéressant. Il avait deux copines ou maîtresses en même temps. Ça se passe souvent. Les mecs virils ont toujours eu beaucoup de femmes. C’est comme ça.
Une des femmes était jeune, fraîche, et jolie.
Et quand elle était avec son amant, elle voyait toujours ses cheveux gris. Et elle pensait “Il est plus vieux que moi. Je suis complètement amoureuse de lui, mais ce serait cool s’il était plus jeune.”
Et elle avait l’habitude d’arracher ses cheveux gris pour qu’il ait l’aspect plus jeune.
L’autre femme était plus vieille.
Et quand elle était avec son amant, elle voyait toujours ses cheveux noirs. Et elle pensait “Il a l’aspect plus jeune que moi. Ce n’est pas bon. Il faut arracher tous ses cheveux noirs...”
Et elle le faisait.
Et le mec est devenu chauve !
La morale de l’histoire : Il ne faut pas avoir deux copines en même temps.
Ou peut-être : Il ne faut pas faire deux choses en même temps.
Alain Soral est chauve. Peut-être cette histoire lui est passé dans sa jeunesse. Il était chauve même quand il était jeune.
J’aime Alain Soral, mais je me demande “Comment il est devenu connu ? Les membres de la classe dirigeante n’ont pas l’habitude à laisser quelqu’un intéressant parler. Mais Soral est devenu connu il y a longtemps, avant l’âge de l’internet...”
Peut-être Soral est une espèce de “concurrence controlée”. Il parle sur l’internet et il dit des choses intéressantes... Les gens simples lui écoutent... Puis ils écrirent genre “Il a raison ! Les maçons et les sionistes ont pourri la France ! Et le féminisme, ce n’est qu’une bêtise ! ” etc etc.
Et maintenant ces gens son sur une liste. Bref, les membres de la classe dirigeante savent qui est contre le programme.