Journal du 14 septembre 2009 (première partie)

  •  
  • 75
  • 0
  • 1
  • French 
Jun 11, 2010 21:52
Journal du 14 septembre 2009 (première partie)

Avertissement : il y a beaucoup de gros mots québécois dans cet article !

Toronto, jour 2 : La petite s'est réveillée à 3h. (Elle a du mal à s'ajuster aucalage horaire.) Alors, tout le monde est descendu en bas pour un casse-croute. Nous nous sommes endormis à nouveau et je me suis réveillé à 6h et demie. Je suis allé faire du jogging avant le petit déjeuner. L'ancienne école sentait mal ! Il y a deschets partout. Où sont les éboueurs ? Pourquoi est-ce que l'on paye les impôts ?

Après le petitjeuner nous avons contacté ma belle-soeur et ses enfants au Japon par skype. Il y a eu maintes problèmes avec *l'osti d'ordinateur. C'était très frustrant cet *osti de *calisse de technologie ! Enfin le *maudit machine a marché, mais le son est éteint. *Calisse ! Il a fallu appeler ma belle-soeur par téléphone. En tout cas ma nièce au Japon et ma fille avaient enviede se voir sur l'écran de ce *osti de *calisse de *tabernac de pourri ordinateur ! (J'ai l'air comme mon père.)

À 10h nous sommes allés à la gallérie McMichael dans la petite ville de K________, Ontario au nord de la ville. J'étais un peu nerveux en conduisant sur l'autoroute, mais il n'y a pas eu de problème. Le temps a fait parfait, beau et chaud. La gallérie est très belle et je pense que les beaux-parents se sont bien amusés, mais la petite était très deçue, car il n'y avait pas d'endroit pour jouer. Elle s'est surtout fachée, car il n'y avait pas de glisseur ! Elle et mare ont joué sur le banc au devant la gallérie. Quant à moi, j'ai trouvé belles toutes les peintures, mais l'endroit était un peu sombre. Je préfère les sites historiques aux galléries. Pour lejeuner nous sommes allés au restaurant qui s'appelait « Chartreuse » dans le vieux quartier de la ville. Enpit le nom français le restaurant était dirigé par une anglaise et le menu était des hamburgers et des frites (eh bien, des frites, c'est quasi-français, hein ?)

Beaucoup detiments dans le quartier avait plus de cent ans. Pourtant, à côté de la ville il y avait tellement de maisons neuves - de grandes maisons qui semblaient d'envahir la vielle ville. Cela m'a rendu un peu triste. Le Canada est un pays d'immigrants et bien sûr les nouveaux canadiensritent de bons endroits à habiter, mais quandme on ne peut que sentir un peu de tristesse en regardant l'usurpation de petites villes. Eh bien, on a probablement dit lame chose il y a 100 ans.

À 3h on est revenu chez mes parents et tout le monde a pris un sommeil. J'ai commencé à enregistrer la télévision française de TFO (télévision franco-ontarien) sur le DVD. C'est pour l'étude.

* Les gros mots québécois.
Big_en2-f94e3223819fd32ef746d2bb993ffe3d