La Vérité sur l'Empire du Japon page 83 (l'alliance anglo-japonaise de 1902)

  •  
  • 220
  • 0
  • 1
  • French 
Sep 15, 2017 22:23
page 83

Pourtant, en orient extrême ce « bilateralisme » n'était pas facile à trouver. Le Royal Navy n'était inferieur qu'à la force combinée de la Russie, la deuxième puissance du Monde et de la France, la troisième puissance. Pourtant, ces deux pays se furent déjà liés par le traité, l'un à l'autre. Pour maintenir leur supériorité en l'orient extrême, les Anglais avaient besoin d'une alliance avec une autre puissance marine.

Une « puissance marine » en Asie signifiait soit l'Empire Chinois de la dynastie Qing soit le Japon.¹ Pourtant, après son défait dans la première guerre Sino-Japonaise, la Chine est tombée dans un état de chaos. Le seul autre pays asiatique pour faire une alliance était le Japon.

On disait que l'alliance anglo-japonaise était extrêmement chanceux, parce que « le grand empire britannique s'allia avec le petit pays japonais.» Pourtant on peut voir que ce n’est pas du tout le cas. Le Royaume-Uni choisit le Japon, parce que ce fut dans l'intérêt des Anglais de le faire.

L'alliance anglo-japonaise était en vigueur pendant la première guerre mondiale et pour l'amour d'Angleterre le Japon déclara la guerre contre l'Allemagne. Pourtant, après la première guerre mondiale les attentes entre les deux pays causaient trop de désaccord et par conséquent en 1921 l'alliance anglo-japonaise se termina.² Après cette dissolution le Japon devenait isolé diplomatiquement.

¹Le pouvoir marine en orient extrême. Après la première guerre Sino-Japonaise les forces marines des puissances sauf le Royaume-Uni, la France et la Russie étaient :

Les États-Unis : 14.303 tonnes de matériel

L'Allemagne : 20.504 tonnes

L'Italie : 9.286 tonnes

Le Japon : 85.000 tonnes

De tous ces pays, le Japon était clairement le plus puissant.

²La expiration de l'alliance anglo-japonaise :

La provocation pour la fin de l'alliance se produit en 1921 au traité de quatre pouvoirs à Washington. Les quatre puissances étaient le Japon, le Royaume-Uni, les États-Unis et la France. Le but du traité était d'établir les règles par lesquelles les quatre pays pussent maintenir leurs propres intérêts dans la Pacifique. Ce traité abrogea officiellement l'alliance anglo-japonaise. Selon une théorie, les États-Unis, qui ne croyaient jamais que le Japon pusse devenir la puissance majeure de la régione, prônait que l'alliance anglo-japonais se soit dissolue.
Learn English, Spanish, and other languages for free with the HiNative app