Tokugawa Ieyasu 9ème partie

  •  
  • 706
  • 0
  • 2
  • French 
Dec 24, 2009 19:57 Tokugawa Ieyasu
Tokugawa Ieyasu, après avoir demeurré au chateau d’Edo, a commencé la construction de la ville d’Edo (le futur Tokyo), et le développement sur la plaine de Kanto. Hashiba Hideyoshi, son allié à l’ouest, demande qu’il aide ses forces dans une invasion de la Corée. Hiedyoshi veut vaincre les royaumes de Corée et de Chine : il rêve d’un empire dans toute d'Asie. Tokugawa refuse. Le développement d’Edo est bien plus important qu’une invasion a l’étranger. Ses instincts ont raison. Après deux invasions sans succès, les forces de Hideyoshi sont forcées de retraiter et de retourner au Japon. C’est la dernière invasion des forces japonaises sur le continent d’Asie jusqu’au dix-nievième siècle.

En 1598 Hideyoshi est mort à cause de la maladie, à l’age de 62 ans. Son fils Hideyori devient le nouveau chef de son clan, Toyotomi. Pourtant Hideyori n’est qu’un enfant. Après la mort de Hideyoshi, les autres membres du clan Toyotomi ne s’entendent plus. Ils se divisent en deux factions : les « Bunchi » qui soutiennent la mère de Hideyoshi, et les « Bundan » qui soutiennent la veuve de Hideyoshi. Le conflict entre les deux groupes deviendra plus intense dans un an, après la mort de Maeda Tojiie, un général qui était très loyal à Hideyoshi.

Le chef du faction « Bunchi », le daimyo Ishida Mitunari, s’enfuit à Kyoto. Il est poursuivi par le chef des « Bunda », le daimyo Kato Kiyomasa. Il demande à Tokugawa qu’il l’aide. Tokugawa voit une grande occasion de profiter de la situation. Il envoie Mitsunari au château de Sawayama à l’ouest de Kyoto. Il croit qu’un conflit avec le clan Toyotomi est inévitable, et il veut que Naritomi soit sous surveillance tout le temps.

(À ce temps les seigneurs féodaux du Japon, contrairement aux seigneurs chrétiens en Europe, euent beaucoup de femmes et de concubines, et tous leurs enfants fuent légitimes. C’est pourquoi, en général, les dynasties de l’Empereur et des seigneurs féodaux fuent plus long que les dynasties en Europe. Pourant la question de succession fut bien plus conflictuelle. Acutellement, l’Empereur du Japon, Akihito, n’a qu’une femme, l’emperess Michiko.)
Learn English, Spanish, and other languages for free with the HiNative app