Tokugawa Ieyasu 8ème partie

  •  
  • 452
  • 1
  • 1
  • French 
Dec 23, 2009 21:50 Tokugawa Ieyasu
Après la mort d'Oda Nobunaga, l'allié le plus puissant de Tokugawa Ieyasu, une lutte s'effectue pour sa succession. Le gagnant est le seigneur Hashiba Hideyoshi. Le deuxième fils de Nobunaga, Oda Nobukatsu, gardent sa propre indépendance précaire dans un petit territoire entre les deux grands territoires de Hashiba et de Tokugawa.

Pendant ce temps, Tokugawa répand son contrôle. Il annexe les domaines du clan Takeda : les états de Kai et de Shinano. Tokugawa et Nobukatsu forgent une alliance pour se combattre contre Hashiba. En Mars 1584 Tokugawa et Nobukatsu mènent 16.000 guerriers à la victoire contre les 12.000 de Hashiba. C'est la première—et la dernière—bataille directe contre Hashiba. Elle s'appelle la bataille de « Komaki-Nagakute. »

Le territoire de Hashiba est trop grand pour une invasion des forces de Tokugawa et de Nobukatsu, même en combinasion. Alors Nobukatsu fait la paix avec le seigneur Hashiba. Tokugawa qui est toujours trop faible pour vaincre Hashiba, fait aussi une traité de paix avec lui. Hashiba devient le maître incontesté du Japon sud-ouest. Tokugawa contrôle le pays central.

Hashiba veux avoir des relations plus proches avec Tokugawa. Il envoie sa soeur, la princesse Asahi pour se marier avec Tokugawa. Il envoie sa mère aussi. Elles devient équivalentes aux otages. Hideyoshi demande à Tokugawa qu’il devienne son partisan pour faire stabiliser tout le territoire dans l’est du Japon. Tokugawa accepte. En 1590 Hideyoshi et Tokugawa rassemble beaucoup de « daimyo » sous leur contrôle. (Les daimyo sont les seigneurs locaux, pareil aux comtes en Europe). Hideyoshi les mène vers l’est et entoure le château d’Odawara qui est défendu par le clan de Hojo. Tokugawa mène l’attaque et le clan est détruit. Hideyoshi donne à Tokugawa tout le territoire qui appartenait auparavant au clan de Hojo. Pour la plupart, le territoire est primitif et sauvage. Le château d’Edo est très vieux et en mauvais état. Tokugawa décide qu’il faut développer ce territoire. Il commence la construction d’une ville autour de château d’Edo qui s’appellera Edo aussi, (le futur Tokyo). À l’avenir cette ville deviendra le centre du pouvoir du clan Tokugawa, ainsi que le centre economique, politqiue et culturale du Japon. Le dynastie de Tokugawa, qui durera jusq'a 1867, s'appellera l'ère d'Edo.