La Vérité sur l'Empire du Japon page 80 (deuxième partie)

  •  
  • 135
  • 0
  • 1
  • French 
Aug 29, 2017 21:23
page 80 (deuxième partie) [l’alliance anglo-japonais de 1902]

Pourtant, un bon résultat [de la guerre des Boeurs], c'est que les Anglais s'intéressaient encore d'une alliance avec le Japon seul [et sans l’Allemagne qui soutenait les Boers]. Les négociations continuaient et une alliance fut officiellement adoptée en 1902.

L'Alliance anglo-japonaise fut une grande victoire pour le Japon.

Le Japon ne pouvait pas recevoir le soutien militaire dans le cas de guerre, mais jusqu'à ce point, on pouvait s'attendre tous les avantages diplomatiques. De plus, lorsque la guerre Russo-Japonaise se déclencha [deux ans après en 1904] il y avait presque aucune risque que les autres grands pouvoirs participeraient à la côte de la Russie.

Le traité stipulait, que dans l'éventualité de guerre avec une tierce partie, l'autre membre de l'alliance resterait neutre. Pourtant, si une allié de l'ennemi auquel le membre se battait se joindrait au conflit, puis l'autre membre de l'alliance était obligé de se battre aussi. En d'autres termes si une allié de la Russie déclarait la guerre contre le Japon durant son conflit avec la Russie, le Royaume-Uni, comme une allié du Japon, se battrait aussi à son côté. Cette disposition freinait aucune action préventitive de la France et de l'Allemagne.