La Vérité sur l'Empire du Japon (page 86 la guerre Russo-Japonaise)

  •  
  • 178
  • 0
  • 2
  • French 
Sep 25, 2017 20:43
page 86
[Comment financier la guerre contre les Russes]

Lorsque le conseil impérial ouvrit, cette proposition [de dédier presque 50 pour cent des ressources nationales à l'armée] exigea pas seulement l'approbation du parlement, mais aussi la consente des citoyens.¹ Les Japonais ordinaires avaient de la peur des Russes, mais comment pouvaient-ils résister une attaque en cas de guerre contre eux ?

¹La consente des citoyens :
À l'époque on devait payer un taxe de quinze yen (après l'an 1900 seulement dix yen) pour voter. Naturellement donc, la consente des citoyens n'incluait pas tous les citoyens.

Pour assurer une telle somme pour l'armée, le gouvernement de Meiji exigeait des efforts surhumains.

Par example, en 1891, lorsque le budget pour les constructions des cuirassés fut réduit par l'opposition dans le parlement l'empereur lui-même commanda à réduire le salaire des officiels dans le Service Impérial, disant « la défence du pays exigera la souffrance pendant 100 ans. » Cela compensa le déficit dans le budget de construction.

L'indemnité dû au Japon par la Chine après la guerre [Sino-Japonaise] fut au début deux cents millions de ryo², mais après l'intervention des trois pouvoirs, par laquelle le Japon retourna la péninsule de Lushonkou à la Chine, cette indemnité fut augmentée par trente millions de ryo. Cette somme fut équivalente à un budget national de quatre ans. Le gouvernement utilisa une partie de cet argent pour établir l'aciérie célèbre de Yawata³ et le reste fut utilisé pour répandre le militaire. On construit une armée forte, dédiée au pays.

²ryo : une ancienne monnaie utilisée pendant l'époques Edo et au début de Meiji avant d'être remplacé par le yen. Environ 3000 ryo furent équivalent à un yen.—traducteur.

³L'aciérie de Yawata : Fondé en 1901, un public-privé entreprise à Kitakyushu dans la préfecture de Fukuoka. Durant la deuxième guerre mondiale cet acier produit plus que la moitié de l'acier du Japon. Actuellement cette aciérie est dirigée par Nippon Steel et produit l'acier pour l'industrie d'automobile. (Photo : « L'histoire de cent millions de personnes dans l'époque Showa; 14 » Mainichi Shinbun SARL)

Le plan du Japon de Meiji pour procurer les fonds militaires

Comme écrit au-dessus, durant les dix années avant la guerre Russo-Japonaise le Japon dédiait 50 pour cent de son budget à l'armée. Pourtant, lorsque la guerre s'est déclenchée, ces dépenses augmentaient rapidement. Tant plus, parce que l'ennemie était la Russie, le grande puissance.

La coûte totale de la guerre Russo-Japonaise fut 1.986.120.000 yen. À l'époque le budget du Japon fut 250.000.000 yen. Autrement dit, les dépenses de guerre furent huis fois le budget annuel du pays.
Learn English, Spanish, and other languages for free with the HiNative app