le type de shoin V

  •  
  • 163
  • 3
  • 2
  • French 
Jun 27, 2012 21:27
Le shoin a coufiguré par «omoté-muki » et «oku-muki» en gros, surtout ceux qui sont devenus le centre , c’est le syoin (le salon) on dit a été utilisé pour de faire face et d'accueil. ( on dit aussi le hiroma, le taiménjo).Dans l’omoté, il y avait le syoin pour de faire face publique et d'accueil, à l’entrée et sortie, il y avait une porte de la connaissance profonde qui corresponde au chûmon de la résidence du type shinden, le tozamurai qui est devenu un poste de garde du samouraï et l’hikaenoma, le shikidai pour l'accueil des visiteurs du transfert sont été y installés. D’un autre côté, au fond, Dans le cas du goden de Ninomaru château de Nijo un exemple typique du type shoin du début de l'époque moderne, les bâtiments sont dispoés dans la forme échelonnée, il y avait le tozamurai, le shikidai, et l’ohiroma qui était le lieu public à face-à-face dans l’omotemuki. Le gyozanoma qui est devenu le lieu d’affaires quotidiennes et le face-à-face, en plus de shoin qui a été utilisé comme le gyoshinnoma qui est devenu la chambre de lit, il y avait aussi comme l’espace cuisine dans le champ arrière. De cette façon dans la résidence et le temple qui ont quelques shoins qui ont l’usage et l’endroit différentes, on s’appelé en distinguant chaque shoin comme le daishoin, le shoshoin, le kuroshoin, le shiroshoin, et l’omoteshoin. Le tozamurai, le shikidai, Le kuroshoin qui est un endroit le face à face privé et le shiroshoin installé qui est devenu le gyozanoma ont installé dans l’okumuki. Dans le shoin, cela ne se limite pas le shoin, une piéce et un bâtiment, tels que ci-dessus, avait chaque utilisation particulière prévue. Dans le type de shinden, étant donné que le shinden et le tsui combinait l'espace du rituel et de la résidence, on peut dire c’est l'une des caractéristiques majeures du type shoin.
D’ailleurs, ainsi que l’intérieur de l’architecture de shoin, la distinction entre le bâtiment principal et l’avant-toit a disparu different from le style shinden. Et l’intérieur du bâtiment grâce à l’développement de la partition tels que le fusuma et le shoji, l’usage de chaque pièce a été stipulé. En outre, le tatami a été posé sur sol. Au shoin que l'endroit le plus important dans le type de shoin, plus d'une chambre donnant sur le jardin ont été utilisés. La chambre principale du siège maître a été placé dans la partie supérieure « jodan », il y avait aussi le cas que le jojodan a été installé eu plus. En derriére de la chambre principale, le zashikikawari a été équipée avec la concentration tels que le tokonoma pour décorer le défilement pendaison de calligraphie « kakejiku », la fleurs « ikebana », le figurine « l’okimono », le chigaidana qui a suspendu dans un étagères écart à deux étages de haut en bas à gauche et à droite, le bureau surplombant l’engawa (véranda), le tsukeshoin d’armoire « kazaridana », afin de rendre le siège du maître solennelle. La structure et la conception d’un tel shoin, on peut dire que c’est une choses pour représenter spatialement la différence de statut social entre le maîtres et le client pour l’objectif d’ rituel d'accueil et le face-à-face « taimen ».