Au temps de l'ignorance et des superstitions en Europe, la cult...

  •  
  • 224
  • 3
  • 2
  • French 
May 16, 2017 22:46
Au temps de l'ignorance et des superstitions en Europe, la culture arabe et la persan étaient les seules lumières dans l'obscurité médiévale.
Après le décline de l'Empire roman d'occident, l'histoire de la médecine était écrit en celle région du monde. Médecins comme Abul Qasim Al Zaharawi, Ibn Wafid et Averroes sont des personnes essentielles que nous devons connaître pour comprendre mieux cette période.
Un des médecins qui j'admire le plus est Ibn Sina, connu en Europe par le nom d'Avicenna. Il était l'auteur d'ouvrages importants comme "Canon Medicinae".
Ibn Sina n'était pas seulement un médecin extraordinaire mais un homme sage, un théologue et un philosophe, intéressé aux différents aspects de la connaissance humaine. Il avait déjà appris le Coran à l'âge de dix ans et, dans l'adolescence, il a devenu un médecin. Il était un "hakim", un médecin-philosophe. La médecine, pour lui, était plus qu'un travail: c'était un art et la plus belle des sciences.
Il a consacré sa vie à lutter contre les maladies et aider le développement de la science médicale. Aujourd'hui il faut se rappeler de son exemple, sa consécration et ses enseignements. Je veux toujours conserver ma curiosité par il monde où j'habite. Et je dois savoir que la médecine n'es pas seulement l'étude et le traitement des maladies m'a l'aide aux autres. Et, pour faire ça, il faut être humble et chercher la connaissance, la sagesse et la compassion/empathie.
Learn English, Spanish, and other languages for free with the HiNative app