le 6 octobre 2017 (3)

  •  
  • 21
  • 1
  • 1
  • French 
Oct 7, 2017 08:49 journal
Tout cela est terminé beaucoup plus vite que je ne le pensais. Après la préfecture, comme j’avais un livre à rendre, je suis allé à la BNU qui était juste à côté mais la porte ne s’est pas ouverte. Je me suis demandé pourquoi la bibliothèque était fermée alors que c’était vendredi. Puis je me suis souvenu qu’elle s’ouvre à 10 heures. J’ai regardé mon portable : il était 9 heures 40. J’ai décidé d’attendre quelques vingt minutes.
Debout sur le perron de la bibliothèque, je regardais la place République. J’ai vu le drapeau bleu blanc rouge flotter au sommet de la préfecture. Un tramway arrivait et transportait des passagers quelque part. Au fur et à mesure, d’autres personnes se sont mises à se réunir pour attendre l’ouverture de la bibliothèque.
J’ai appliqué mon front contre la vitre pour observer l’intérieur. Sur l’escalier, une femme et un homme se tenaient et parlaient quelque chose, puis ils se sont aperçus de moi. Quelques minutes après 10 heures, un autre homme est enfin venu ouvrir la porte. J’étais secrètement ravi d’entrer à la bibliothèque qui commençait à peine son jour. Après avoir rendu mon livre, j’ai erré de l’étage à l’étage avec plaisir. La bibliothèque du matin sentait du savon. J’ai passé du temps dans le coin de la littérature anglophone. Je me suis demandé entre Thomas Pynchon, Kurt Vonneghut et Kazuo Ishiguro ; au final, j’ai emprunté ‘’Burried Giant’’ d'Ishiguro et un album de reproductions de mon peintre préféré, David Hockney. Le dernier était épais et lourd. J’ai dû marcher au dos légèrement voûté.
L’air frais et mouillé m’effleurait ma peau. Je me rappelais qu’il avait plu à verse la veille. Le ciel, après la pluie est toujours beau et transparent.