Les Rentes qui Jouent sur le Marché Financier

  •  
  • 21
  • 5
  • 1
  • French 
Sep 4, 2019 06:54 Rente de marche collapse financier mondial 2023 c est sur
Les contrats "variable annuities" sont une forme d'assurance vieillesse où les payements de rente peuvent varier en fonction d'un actif financier. Au cours des trois dernières décennies, il y a eu une forte augmentation de l’intérêt pour ce type de contrat. Ce développement a été spécialement marqué aux États-Unis où c'est le régime de retrait le plus populaire.

Le fonctionnement d'une rente variable est souvent le suivant :

1. L'assuré donne à l'assureur une somme d'argent (normalement au moins 20 000 Euro).

2. L'assureur investit cet argent sur le marché financier.

3. (optionnel) Il se passe un temps pendant lequel aucun retrait de l'argent n’est effectué. La somme d'argent reste investie et peut s’accroître ou diminuer. On appelle ce période la phase d'accumulation du contrat. La somme investie s'appelle l'épargne du contrat.

4. La phase d'accumulation arrive à sa fin et la phase de distribution commence. L'assuré reçoit des payements mensuels de l'assureur. Ces payements sont déduits de l'épargne du contrat. L'assureur prélève aussi des frais. Ils sont aussi déduits de l'épargne. Si l'épargne devient nulle, l'assureur continue à payer la rente.

Le point central des "variable annuities" :
La rente payée est toujours égale à un pourcentage figé (normalement autour de 3 %) d'un valeur qui s'appelle la benefit base. Au début du contrat, la benefit base est égale au montant investi sur le contrat, c'est-à-dire l'épargne à ce moment-là. Après, si l'épargne atteint un niveau supérieure à la benefit base, elle est rehaussée a ce niveau. Ces rehausses peuvent se répéter. Alors à chaque fois que l'épargne atteint un niveau plus haut que la benefit base, elle est revalorisée a ce niveau. Elle est toujours égale au maximum historique de l’épargne. Elle ne peut cependant jamais se diminuer. Ce type de mécanisme s'appelle une garantie cliquet.

Il faut toutefois souligner que l'épargne est diminuée au cours de la phase de distribution par les frais et les payements à l'assuré. Alors, même dans un scénario où la valeur de l'actif augmente, il est rare qu’il y ait des rehausses après plus de dix ans dès le début de cette phase.

La raison de la popularité de ces contrats, c'est que l'assuré a souvent un rendement supérieur à celui d'une rente viagère conventionnel. L’inconvénient pour l'assuré, c'est naturellement le risque de baisse des actifs financiers, même si ce risque reste limité du mécanisme cliquet.

Des préoccupations ont été exprimés de que ces contrats pourraient être une menace à la stabilité financière des assureurs parce que les risques qui en viennent sont difficiles à gestionner. Pour cette raison, il est défendu d'offrir ce type de contrat aux assureurs allemands.