«En essayant d’éradiquer les maladies traditionnelles des pays en d...

  •  
  • 82
  • 0
  • 1
  • French 
Apr 7, 2019 15:12

«En essayant d’éradiquer les maladies traditionnelles des pays en développement, les
scientifiques peuvent contribuer à leur développement socio-économique.» Discutez.


On ne peut pas nier que le domaine de la médecine a accompli des progrès fulgurants. Cependant derrière ces avancés, se cache toutefois la question des effets sur les conditions socio-économique. En essayant d’éradiquer les maladies traditionnelles des pays en développement, les scientifiques peuvent contribuer à leur développement socio-économique à cause de l’augmentation de la productivité et de ressources et plus des opportunités.
Premièrement, il convient de noter que l’absence des maladies traditionnelles comme la tuberculose peuvent entraîner plus de la productivité dans le secteur économique. Selon l’oms, la tuberculose représente 7% du PIB au Congo. Cela est dû au fait que ces maladies engendrent Les taux élevés d'absentéisme car les travailleurs sont malades ou doivent prendre soin d’autre personne. l’élimination de ces maladies signifient qu’il y aura plus d’activité économique et une croissance du pib .. cette stimulation économique est reflété dans la qualité de la vie amélioré . Donc, il y aura le développement socio-économique.
De plus, l’éradication des maladies traditionnelles comme le paludisme est un investissement dans le capital humain d’un pays qui mène aux développement socio-économique. Selon un expert , les symptôme de cette maladie peuvent affecter le développement des enfants, leur développement cognitif, leur développement au niveau de l’éducation du primaire ou du secondaire. Non seulement l'élimination de cette maladie diminue la pression sur la politique sociale mais élever le niveau de l'éducation du pays.
De surcroît, il est important que nous puissions reconnaître que ces maladies épuisent les ressources . Selon l’oms ,les soins de santé représentent plus de la moitié de
tous les programmes des dépenses du gouvernement au congo. Donc, l’éliminations des maladies traditionnelles comme le vih , le gouvernement peut utiliser l’argent pour le développement socio-économique . L’infrastructure, les programmes éducatifs deviennent les objectifs les plus importants .
Néanmoins, bien que la médecine ait avancé, le réalité est que ces médicaments sont inaccessible à la population des pays en voie de développement en raison des prix exorbitants. Donc, seulement les couches riches profitent de ces médicaments ce qui aggrave l’écart entre les pauvres et riches. Cela est un retour en arrière pour le développement socio-économique.
Pour conclure,
En essayant d’éradiquer les maladies traditionnelles des pays en développement, les scientifiques peuvent contribuer à leur développement socio-économique.
Learn English, Spanish, and other languages for free with the HiNative app