(Dalf C2) Texte de la liste « Développer l’île »

  •  
  • 144
  • 2
  • 1
  • French 
Nov 26, 2017 23:48
Faire prévaloir l’intérêt général serait l’objectif des services de l’État qui, par l’intermédiaire du Préfet, vont appliquer la loi qui interdit de construire à 100 mètres de la mer.

Or, l’application de cette loi est en train de détruire les piliers de notre économie locale, car elle paralyse le secteur du bâtiment et baisse les prix des terrains.

De fait, beaucoup de familles, qui possèdent des terrains, seront défavorisées par une perte importante de leur capitale, ainsi que beaucoup d’artisans-maçons resteront au chômage.

D’autre part, une maison faite avec du goût ne défigure pas la beauté du panorama et par conséquent ne dégrade pas le site.
En revanche notre bien-être se fonde sur le tourisme et sur l'industrie du bâtiment.

Nous voici devant un choix très important pour notre destin. Il résulte évident : il faut annuler la décision du Préfet et absolument abolir cette loi inconsidérée.

Une île près de la cote française sur l’Océan Atlantique. Une eau claire du grand air, des zones encore sauvages où l’on peut se promener, faire du vélo. 5 000 habitants l’hiver, 20 000 l’été. Une maison sur deux est une résidence secondaire. Autant dire que l’île vit du tourisme et de la construction des maisons.
Mais voilà une loi de protection du littoral qui interdit toute construction à moins de 100 mètres de la mer. Les services de l’État, par l’intermédiaire du Préfet, ont décidé de faire désormais appliquer la loi, sous peine de voir des constructions apparaître un peu partout et le site se dégrader.
Depuis, rien ne va plus. Les entrepreneurs, les artisans-maçons se voient soudain privés de travail, les propriétaires de terrains découvrent qu’ils ne peuvent ni vendre ni construire dessus. Le conseil municipal démissionne pour protester contre la décision du Préfet.
Des nouvelles élections se préparent.
Une liste « Développer l’île » qui comprend des professionnels du bâtiment, des commerçants, des gens de l’île propriétaires de terrain, rédige un texte à l’intention des électeurs.