Automédication (DALF C1 synthèse 220 mots)

  •  
  • 147
  • 2
  • 1
  • French 
Jun 14, 2016 07:18 DALF C1 production écrite
Plus de 4000 produits pharmaceutiques en France, sont consommés sans prescription.

Ce sont le « délistés », l’ensemble des médicament hors de la liste des médicaments remboursés par la sécurité sociale.

Par le biais de ces deux documents nous verrons soit les enjeux économiques, soit les enjeux de responsabilité, en examinant en particulier les avantages et les risques pour le patient.

L’augmentation de l’autoconsommation, issue d’un marché libre, publicité autorisée et prix raisonnables, fait sourire le marché pharmaceutique et en même temps permet une grande économie sur les consultations et les remboursements de la sécurité nationale.

Pourtant, comme affirme Jean-Paul Giroud, il faut informer les citoyens sur leur efficacité et leurs effets indésirables car parfois ils ont de graves conséquences pour la santé.

Dans ce cadre de responsabilité, le pharmacien. joue un rôle fondamental.

Par le biais du dossier pharmaceutique et d’une formation spécifique quelquefois fournie par les producteurs industriels, les apothicaires sauront conseiller leurs clients et pourront en même temps en prévenir les excès de consommation.

Cependant c’est encore très loin le niveau de l’Angleterre, où la consommation des délistés n’est pas réservée aux maladies bénignes. Toutefois, comme affirme le directeur du service de néphrologie à la Pitié Salpêtrière, on arrivera bientôt à détacher les Français de la Sécurité Sociale. Il suffit de « déléguer la confiance » .


L’Express.fr, Julie Joly, publié le 27/04/2011
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/les-vrais-risques-de-l-automedication_986570.html

Atlantico.fr, 28 mars 2012
http://www.atlantico.fr/decryptage/automedication-arreter-penser-patients-nuls-incapables-prendre-en-charge-alain-boumelou-319374.html