Courage et Tendresse

  •  
  • 174
  • 11
  • 3
  • French 
Jan 30, 2018 16:45
C'est quoi la perfection ? Demanda l'enfant au vieux sage.
Attends un instant. Il toucha sa longue barbe blanche, ferma ses yeux et commença à parler :
« Un jour Tendresse, la fille la plus belle du royaume, la princesse du désert, aux yeux bleu marin, s'en alla seule sur la plage. Ses longs cheveux ébènes suivaient les formes rondes de son profil. Pieds nus, ses jambes se croisaient en formant un petit cœur qui semblait courir à mille, comme milles vagues dans un jour de tempête. Finalement, elle se glissa sur le sable en écoutant le vent. Elle était triste et désolée parce à cause d'un sortilège d'une sorcière méchante elle n'avait jamais rencontré personne à part son père et sa mère. Quand quelqu'un se rapprochait d'elle, elle devenait aussi timide de se transformer dans un laid corbeau noir.

Courage, était un garçon fort et grand, qui habitaient dans la plus haute des montagnes. Plus rapide que la foudre, il avait des forts bras qui pouvaient étrangler un lion. Pourtant, lui aussi était très malheureux parce que tout le monde avait peur de lui et s'enfuyait à sa vue. Ce jour-là il eut envie de se plonger dans la profondeur de la mer. Comme pour rechercher dans l’abîme de son âme la raison de sa solitude pénible.
Quand Courage se rapprocha de Tendresse, celle-ci, comme d'habitude se transforma en horrible oiseau noir et s'envola pour se poser sur la branche d'un figuier.
Le beau garçon aux yeux bruns foudroyants était en train de rejoindre l'eau claire et calme de la mer, comme un enfant qui court à la rencontre de sa mère, quand tout à coup, un terrible serpent menaça son talon. Comme le darde de Paride qui avait tué Achille, cette bête sauvage était en train de donner au jeune le repos éternel.

C'est à ce moment-là que la jeune Tendresse sous forme d’un corbeau, le cœur en main, s'interposa entre la mort et l'homme. Le poison commença à circuler dans son petit corps qui devenait encore plus sombre de la nuit plus profonde.

Aussitôt Courage avec la vitesse de l'éclair, la force de mille géants, tua le méchant serpent et se rapprocha du petit oiseau. Tremblant de peur et de reconnaissance, sa main, qui jamais n'avait touché personne sinon pour battre et combattre, commença à chérir la petite tête.

Tout à coup, la montagne trembla, le ciel devint d'abord noir puis rouge et finalement plus bleu azur du paradis. Une voix éclata : Aujourd'hui c'est le jour des jours. C'est la rencontre de Tendresse et Courage, dorénavant personne ne réussira plus à les distinguer car il n'y a pas de vrai courage sans tendresse, ni de tendresse sans courage.