Un appel difficile

  •  
  • 88
  • 0
  • 1
  • French 
Dec 7, 2017 11:53
J’ai un ami qui m’appelle beaucoup, mais récemment il a commencé à m'appeler plus souvent et je deviens inquiète. Il y a probablement une semaine il m’a appelée vers minuit en disant qu’il marchait à sa résidence universitaire et qu’il avait peur d’être seul dans le noir. Il m’a demandé si j’allais me coucher parce que j’avais éteint la lumière. J’ai dit oui, mais que je resterais dans l’appel jusqu’il se sentirait sûr. Mon ami m’a dit qu’il n’a pas voulu interrompre mon sommeil, alors il est allé au music-hall pour jouer les chansons que j’ai dit que j’aime. C’est un pianiste de talent. Je ne sais pas ce qui s’est passé après ça ou s’il est retourné dans sa chambre sans problèmes parce que je me suis endormie après environ une heure. Ici est où j’ai commencé à devenir inquiète. La nuit dernière, il m’a appelé encore et il m’a dit qu’il avait besoin de pleurer et il a commencé à parler de toutes ses regrettes. Beaucoup d’eux étaient plutôt personnelles, mais j’ai remarqué que la plupart sont des regrettes de n’avoir pas fait quelque chose. Il a exprimé qu’il est fâché par le fait qu’en tant que prodige ancien, il jouait toujours les chansons que les autres ont écrit. Il ne sait pas pourquoi il n’a jamais composé sa propre chanson et maintenant il est en colère à cause de cela. Il dit aussi qu’il est constamment en colère contre lui-même parce qu’il de plus en plus souvent des crises. J’ai essayé de lui calmer et consoler pourtant il est devenu encore fâché à propos d’une autre pensée qui le dérangeait. Dès qu’il est arrivé à l’université, il a remarqué que la vie est tellement creuse. Après qu’on termine l’école et qu’on trouve un emploi, la routine quotidienne ne change plus. Il faut faire toutes les mêmes choses pendant des décennies jusqu’à la mort. Je l’ai dit que j’ai compris tout et que parfois la motivation de quelqu’un à vivre est quelque chose de simple, comme une autre personne, un animal domestique ou n’importe quelle passion qu’on peut avoir. Cependant, il a continué à me dire qu’il y a une possibilité qu’il ne sera plus vivant d’ici à l’année prochaine. Évidemment cela m’a effrayé et j’ai paniqué. Je ne me souviens pas de ce que j’ai dit après ça, mais je ne crois pas qu’il va mieux aujourd’hui. Je ne sais pas ce qu’il faut faire maintenant mais je veux assurer qu’il ne devient pas la victime de la dépression et qu’il ne fait rien de dangereux.