Fukushima Renaissance

  •  
  • 918
  • 1
  • 2
  • French 
Feb 2, 2012 10:09
Fukushima Renaissance


La plupart des japonais reviennent dans leur ville natale et
prient pour leurs ancêtres devant leurs tombes chaque été. 
Cette tradition bouddhiste est appelée " Obon(お盆) " en
japonais. Dans le respect de la tradition, je suis retourné dans
ma ville natale, Fukushima, pour prier pour mes défunts
parents l'été dernier. Mais cette fois en 2011, j'ai hésité à
revenir à cause de la contamination occasionée par la fuite de
centrale nucléaire de Fukushima. Ma ville natale est devenue
très dangereuse depuis le 11 mars 2011. Le vent a étalé le
césium de la centrale dans toute Fukushima. On dit que le
césium est une cause de futurs cancers chez les enfants et les
bébés. Après avoir hésité pendant quelques jours, j'ai décidé
d'y revenir malgré cela, puisque je crois que je suis trop vieux
pour contracter ces cancers à cause de la radioactivité.


Fukushima signifie
"Île du bonheur"
en japonais
mais "Île du malheur"
depuis mars 2011.

  
J'ai été là-bas en bus express,en août. Quand j'en suis
descendu, les champs verts à Fukushima, s'étendaient à perte de vue.


Je ne puis croire
qu'ils ont été contaminés
devant ces champs
verts, verts,
et beaux.


Je restais chez mon frère et je fis une promenade
avec mes neveux le lendemain. Un des leurs dit,
"Oh, j'ai oublié d’apporter mon dosimètre!" Il est retourné
à sa maison et l'a apporté. Les enfants à Fukushima
accrochent toujours leur dosimètres autour du cou quand
ils sortent, pour que leurs maîtres pouvoient vérifier
leurs taux de radiiation plus tard. Nous avons fait une
promenade dans le parc vert près de la rivière.


Les enfants accrochent
des dosimètres autour de leur cou
même quand ils jouent
à chat avec moi
dans le parc vert.


Mais il n'y avait aucun enfant jouant dans le parc sauf nous. Peut-être les autres jouaient aux jeux électroniques ou regardaient la télé pour éviter le vent de césium. Les instituteurs des écoles aient dit de jouer chez eux aussi longtemps que possible.
Beaucoup de résidents habitant près de la Centrale se sont enfuis après les fuites radioactives. Les parents jeunes avec enfants ou bébés ont cherché refuge loin de là. Mais seules les personnes âgés restaient.


Bien que les habitants
veuillent s'enfuir,
ils n'ont nulle part ou aller,
ni travail, ni maison
ailleurs que à Fukushima.


Particulièrement les vieux fermiers près de la Centrale ne voulaient chercher refuge nulle part, alors même qu’ils seraient riches.


Bien que les officiers disent
"Fuyez votre village!"
les vieux fermiers refusent
puisqu'ils veulent rester
en leur ville natale.


Ils ne voulaient apprendre ni dialecte nouveau, ni coutume nouvelle ni laisser leurs voisins et amis. Ils restaient dans leur ville natale pour vivre leurs dernières années tranquillement.
Un après-midi, il a commencé à pleuvoir tout à coup. Sous la pluie, notre chat s'est précipité vers la maison de mon frère et s'est assis sous l'auvent.


Notre chat
ignorant
quand il lèche
la pluie du césium
de son pelage mouillé


Fukushima était célèbre pour ses fruits-les pommes, les poires et les pêches. la femme de mon frère a épluché une pêche pour moi.


Je viens de manger
une pêche rosée.
Bien que délicieuse,
une trace de césium
est entrée dans mon corps


Mais je ne peux pas voir, ni entendre,ni sentir, et ni goûter mon ennemi,le césium. C'est l'homme invisible.
Je suis allé au célèbre site touristique avec la famille de mon frère. mais il y avait peur de visiteurs par per du césium bien qu'il était bondé de beaucoup d'enfants dans le passé pendant les vacances d'été.


Rentres,
reviens,
ancien Fukushima
où les enfants jouaient dehors
avec leurs parents.


Après quelque temps, beaucoup de parents et fonctionnaires ont commencé à nettoyer le césium de la terre de toutes les crèches, écoles et lycées à Fukushima. Les résidents étaient en train de balayer leurs maisons, jardins et routes. Les fermiers ont continué à dégager leurs champs,les forêts et les montagnes pendant plusieurs mois. La plupart des habitants ont continué à nettoyer tout Fukushima.


La terre et le vent,
les poires et les pêches,
les chats et les humains,
que tous les êtres
renaissent en Fukushima.


 Je vais à Miharu près de la Centrale pour voir les belles fleurs du cerisier chaque printemps. Le célèbre arbre de la régionest vieux d'environs 10 siècles. Il est très grand et ses fleurs sétalent devant le ciel bleu. Les résidents l'appelent " Takizakura" parce que "taki" signifie:" cascade" alors que "zakura" signifie:"fleurs du cerisier" en japonais. Les fleurs semble comme si une cascade rosée coulent du ciel bleu. J'y irai pour pomper l'energie des fleurs du cerisier au prochaine printemps.


Nous chanterons une chanson
et danserons encore
autour des fleurs du grand cerisier
dans notre ville natale,
Fukushima.










Learn English, Spanish, and other languages for free with the HiNative app